Revue de presse

Report du cours d'histoire au cégep: la Coalition pour l'histoire dénonce la décision de Bolduc

Article de Daphnée Dion-Viens dans Le Soleil (LaPresse.ca) le 1er mai 2014.

La Coalition pour l’histoire déplore le «saccage» de la réforme de l’enseignement de l’histoire par le nouveau ministre de l’Éducation.

La semaine dernière, Yves Bolduc a décidé de mettre sur la glace le nouveau cours d’histoire du Québec prévu à l’automne dans les cégeps.

En début de semaine, TVA rapportait aussi que le ministre Bolduc annule la création de huit chaires de recherche, dont trois portaient sur l’histoire.

[…]

Lire la suite…

Enseignement de l'histoire: la Coalition pour l'histoire demande une rencontre avec le ministre Bolduc

Article de Caroline d’Astous dans Le Huffington Post Québec le 1er mai 2014.

La Coalition pour l’histoire dénonce avec virulence les coupures dans la réforme de l’enseignement de l’histoire annoncée par le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, et demande une rencontre «urgente» avec ce dernier.

«On trouve ça suspect de voir qu’un médecin qui a été parachuté au poste de ministre de l’Éducation fait preuve de précipitation en prenant ces décisions déplorables de couper dans les cours d’histoire et dans les Chaires d’études», dénonce le porte-parole de la Coalition, Gilles Laporte, en entrevue avec Le Huffington Post Québec.

[…]

Lire la suite…

Nettoyage identitaire à Québec

Billet dans le Blogue de Jean-François Lisée le 30 avril 2014.

On ne peut pas contester au gouvernement Couillard son efficacité dans le nettoyage identitaire de l’État québécois. Assermenté il y a six jours à peine, les symboles sont forts.

Au premier jour, on avait déjà noté que le nouveau gouvernement avait sciemment choisi de faire présider la cérémonie d’assermentation par le reliquat impérial qu’est le lieutenant-gouverneur et avait fait faire l’appel des ministres par un militaire.

La désignation des ministères était également forte de sens symbolique. Sur la langue, le ministre n’était plus responsable, comme avant, de la Charte de la langue française (qui a des aspects contraignants) mais simplement de la Protection et de la promotion de la langue française (qui peut être facultative).

[…]

Lire la suite…

Bolduc annule la création des chaires sur l’identité

Article Philippe Orfali dans Le Devoir du 30 avril 2014.

À peine dévoilées, huit nouvelles chaires de recherche sur la langue, l’identité et l’histoire nationale passent au tordeur.

Le ministre de l’Éducation Yves Bolduc a confirmé mardi qu’il annulait la création de huit chaires de recherches annoncées par ses prédécesseurs à quelques jours du déclenchement des élections, il y a deux mois. L’annulation du processus d’appel d’offres visant à créer ces chaires spécialisées permettra selon lui de récupérer près de quatre millions de dollars afin de les utiliser à meilleur escient.

[…]

Lire la suite…