Communiqués

La Coalition dénonce le fait qu’il n’y ait que 5% des cégépiens qui suivent un cours portant sur l’histoire ou la société québécoise

Montréal, le 3 février 2010 – Dans le cadre de sa tournée québécoise, la Coalition pour l’histoire était dans la région de Lanaudière pour dénoncer, de concert avec la Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière (SNQL), la quasi absence de cours sur l’histoire du Québec ou la société québécoise dans les cégeps du Québec.

Pour le président de la SNQL, Yvon Blanchet, «nous risquons de donner raison à Lord Durham en devenant un peuple sans histoire si le ministère de l’Éducation ne procède pas à une réforme majeure».

La Coalition pour l’histoire demande une révision en profondeur des contenus de programme en histoire.

Montréal, le 2 décembre 2009 – À l’occasion du lancement de la pétition de la Coalition pour l’histoire aujourd’hui à Trois-Rivières, Yves St-Pierre, président de la Société-Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, a demandé à la ministre de l’Éducation « une révision en profondeur du contenu des programmes d’histoire ». Selon lui, « le contenu actuel vise à faire la promotion du multiculturalisme au détriment de l’histoire du Québec. Il faut savoir d’où l’on vient pour comprendre où l’on va ! »