L’enseignement de l’histoire au cégep : une matière oubliée

Montréal, le 2 février 2010 – La Coalition pour l’histoire, en collaboration avec la Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière (SNQL), invite les médias à une conférence de presse qui marquera le lancement de la pétition de la Coalition dans la région de Lanaudière.

Gilles Laporte, membre de la Coalition et directeur de l’Association des professeures et professeurs d’histoire des collèges du Québec, dénonce entre autres « qu’il n’y ait que 5% des cégépiens qui suivent un cours portant sur l’histoire ou sur la société québécoise.» Yvon Blanchet, président de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Lanaudière, ajoute que « sans une réforme majeure, nous risquons de donner raison à Lord Durham en devenant un peuple sans histoire ».

La conférence de presse aura lieu à la :

Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière
414, rue Beaudry Nord à Joliette
Le mercredi 3 février à 10 h

Au nombre des personnes qui prendront la parole figurent :

Yvon Blanchet, président de la SNQ de Lanaudière
Jean-Pierre Sansregret, professeur d’histoire et membre du conseil d’administration de la SNQL
Gilles Laporte, représentant de l’Association des professeures et des professeurs d’histoire des collèges du Québec
Chantale Trottier, présidente du Mouvement national des Québécoises et des Québécois
Mario Beaulieu, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et membre fondateur de la Coalition

Fichier attachéTaille
Icône image IMG_3676.jpg521.45 Ko
Icône image DSCF1087.jpg346.22 Ko