Revue de presse

Des scientifiques et des politiques s'opposent à la réforme du lycée

Article de Luc Cédelle paru dans Le Monde.fr du 7 décembre 2009

C'est la pétition du moment. Celle qui réunit tout l'échiquier politique, du député (UMP) Hervé Mariton au sénateur (CRC-SPG) Robert Hue. Celle qui fait se côtoyer les signatures des principaux leaders du PS, tous courants confondus (Martine Aubry, Ségolène Royal, Vincent Peillon ou François Hollande) et celles de Cécile Duflot, (Verts) ou Marielle de Sarnez (MoDem).

Tous ces politiques ont ajouté leur nom samedi 5 décembre à une pétition lancée par vingt universitaires dans le Journal du dimanche. Ces intellectuels demandent que l'histoire-géographie reste un enseignement obligatoire en terminale scientifique.

Tollé contre la suppression de l'histoire en terminale S

Article de Natacha Polony paru dans le Figaro.fr

Historiens et philosophes s'élèvent contre l'«utilitarisme à courte vue» de cette mesure, prévue par la réforme du lycée.

Des tables rondes, des rencontres dans la France entière… tout avait été fait pour éviter que la réforme du lycée version Luc Chatel ne connaisse le même sort que celle de son prédécesseur. Et les pièges semblaient évités, le mauvais sort conjuré. Jusqu'à la fronde des historiens.