BIENVENUE SUR LE SITE DE LA COALITION POUR L'HISTOIRE

Fondée en 2009, la Coalition pour l’histoire a été créée dans le but de faire la promotion de l’enseignement de l’histoire à tous les ordres d’enseignement pour permettre aux jeunes Québécois de toutes origines d’acquérir une meilleure connaissance de l’histoire du Québec, du Canada et de l’histoire du monde occidental et non occidental. La Coalition pour l’histoire du Québec est un regroupement d’associations, d’organismes, d’enseignants, de chercheurs et de citoyens inquiets de la dérive actuelle des énoncés et des contenus de programme en histoire qui compromettent à notre avis les efforts des enseignantes et enseignants et la qualité de la formation dispensée aux jeunes Québécois. La Coalition constate donc qu’un redressement est urgent et que des correctifs doivent être apportés à tous les ordres d’enseignement.

Actualités de la Coalition

La Coalition pour l’histoire salue la création de chaires de recherche en histoire dans les universités

La Coalition pour l’histoire salue la création de trois chaires de recherche en histoire dans les universités québécoises que viennent d’annoncer M. Pierre Duchesne, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, et Mme Marie Malavoy, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

« La création de ces chaires contribuera à relancer dans le réseau universitaire la recherche sur des aspects négligés de notre histoire, en particulier la question de l’identité nationale » a déclaré Robert Comeau, porte-parole de la Coalition. Lire la suite »

La Coalition pour l’histoire se réjouit du contenu du rapport sur la réforme du cours d’histoire au secondaire

Montréal, 27 février 2014 – À la suite à la conférence de presse de madame Marie Malavoy, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport organisée pour présenter le rapport final du comité d’experts présidé par le sous-ministre Jacques Beauchemin et madame Nadia Fahmy-Eid sur la réforme du programme d’histoire du Québec au secondaire, les membres de la Coalition pour l’histoire se réjouissent de la grande majorité des recommandations formulées dans le rapport.

« Nous saluons la sagesse de la ministre qui a décidé d’élaborer un nouveau programme plutôt que renforcer celui déjà en place. De plus, nous croyons qu’elle a fait le bon choix en procédant d’abord par des projets pilotes qui permettront d’expérimenter le programme pendant un an en vue de son implantation à l’automne 2015 » a déclaré Robert Comeau, porte-parole de la Coalition. Lire la suite »

L’histoire au profit de l’ensemble des Québécois

L’annonce effectuée le 12 février dernier dans la Gazette officielle du Québec d’une modification du Règlement sur le régime des études collégiales en vue de l’introduction d’un élément de formation en histoire du Québec à la formation générale commune des cégeps concrétise encore davantage le projet de renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale mis de l’avant à l’automne 2013 par les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation, Pierre Duchesne et Marie Malavoy. Il s’agit là d’une excellente nouvelle, tant pour les futurs étudiants des cégeps que pour l’ensemble de la société québécoise et il faut saluer la décision courageuse du gouvernement. Lire la suite »

Argumentaire de l'Association des professeures et des professeurs d'histoire des collèges du Québec (APHCQ)

Depuis le 13 décembre dernier, le processus d’implantation d’un nouveau cours d’histoire du Québec contemporain dans la formation générale au collégial en est à l’étape, fort importante, de la consultation sur l’objectif et standard auprès des directions des études des collèges. Le présent document regroupe les arguments, en trois volets, qui sont cohérents avec la position qui a été votée par l’Assemblée générale de l’Association des professeures et des professeurs d’histoire des collèges du Québec (APHCQ) les 6 et 7 juin 2013, comme quoi nous privilégions un cours d’histoire, qui devra être dispensé par des professeurs d’histoire, et non un cours dit multidisciplinaire.

[…]

Lire la suite…

La CSQ et la FSE en faveur du renforcement de l’enseignement de l’histoire

Montréal, le 9 décembre 2013. – La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) font un plaidoyer en faveur du renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au secondaire. Elles porteront leur message aujourd’hui dans le cadre des consultations du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) portant sur le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire. L’avis est disponible au www.lacsq.org

Un enseignement nécessaire pour la compréhension du monde

La CSQ considère que l’enseignement de l’histoire doit contribuer à la construction de l’identité, de la fierté d’appartenir à la nation québécoise, tout en conservant une distance critique à l’égard de son évolution. Lire la suite »

Revue de presse

Le cours d'histoire obligatoire au cégep en voie de débuter

Article de Simon Dessureault dans le 24h, 17 avril 2014.

Le projet d’intégration d’un cours d’histoire du Québec à la formation générale commune dans les cégeps avance malgré les réticences syndicales et le changement de gouvernement.

En février dernier, le ministère de l’Enseignement supérieur du Parti québécois (PQ) a déposé un avis au régime des études collégiales pour que ce cours commence dès l’automne prochain.

«Le projet final sera déposé au printemps même si on nage entre deux eaux avec le changement de gouvernement», a confirmé Pascal Ouellet, porte-parole du ministère de l’Enseignement supérieur du Québec.

[…]

Lire la suite…

Gouvernement libéral à Québec: vives inquiétudes dans le milieu de l’éducation

Article de Lisa-Marie Gervais dans Le Devoir, 15 avril 2014.

Exit le cours d’histoire au collégial ? Suspension des rapports des chantiers découlant du sommet sur l’enseignement supérieur ? Fin du moratoire sur l’anglais intensif en 6e année ? L’arrivée des libéraux, après une courte parenthèse péquiste somme toute proactive, promet de bouleverser encore une fois le réseau de l’éducation. Sans vouloir faire nécessairement table rase, le gouvernement de Philippe Couillard souhaitera certainement s’imposer dans certains dossiers, d’ailleurs urgents en cette fin d’année scolaire. Et les attentes du milieu sont nombreuses. Lire la suite »

Le PLQ invité à repousser l’introduction d’un cours d’histoire au cégep

Article de La Presse canadienne (via Le Devoir), 12 avril 2014.

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) invite les libéraux à appuyer sur les freins en retardant l’intégration d’un cours obligatoire d’histoire du Québec à la formation générale commune offerte dans les cégeps.

Lorsqu’ils formaient le gouvernement, les péquistes avaient manifesté le désir que cet ajout soit fait dès l’automne prochain.

Or, selon la présidente de la FNEEQ-CSN, Caroline Senneville, il serait «prématuré de bouleverser l’enseignement collégial» aussi rapidement.

Mme Senneville affirme que ce changement n’est pas urgent d’un point de vue pédagogique. En conséquence, ce ne serait pas «gravissime» si tous les intervenants prenaient le temps d’y réfléchir.

[…] Lire la suite »

La Fédération des cégeps met un frein au nouveau cours d'histoire

Article d’Annie Mathieu dans La Presse, 11 avril 2014.

(Québec) Le nouveau cours d’histoire au collégial a du plomb dans l’aile. Après avoir consulté ses membres, la Fédération des cégeps a remis un avis défavorable au projet cher au Parti québécois et à son ex-ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne. En plus de mettre en question sa pertinence, elle considère qu’un examen complet de la formation générale doit être réalisé avant de procéder à des changements.

L’élu défait au scrutin de lundi jugeait que les cégépiens connaissaient mal l’histoire de la province. Afin de rapidement pallier leurs carences, M. Duchesne avait annoncé l’ajout, d’ici septembre 2014, d’un nouveau cours d’histoire dans la formation générale collégiale en remplacement d’un cours complémentaire.

[…] Lire la suite »